Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Categories

Most Viewed

Invitation au voyage ou en week-end à la Martinique

“Invitation au voyage en week-end” propose une escapade de 48 heures. A la découverte d’une ville, d’une région ou d’un pays.

Dans ce numéro : Martinique, retour en enfance “Rue cases-nègres”

  • La biguine, son métissé de la Martinique
  • L’incontournable : la baie de Fort de France, en Martinique.

Martinique, retour en enfance “rue cases-nègres”

Au XVIIIe siècle, en Martinique, chaque plantation de canne à sucre comprenait un alignement de cabanes où vivaient les esclaves :

  • une “Rue cases-nègres”, titre d’un roman de Joseph Zobel; dans lequel l’écrivain antillais raconte son enfance quatre-vingts ans après l’abolition de l’esclavage.

La biguine, son métissé de la Martinique

Dans les rues de Fort-de-France résonnent, depuis le XIXe siècle, les rythmes de la biguine; à la fois musique et danse traditionnelle née de l’histoire de l’esclavage.

“L’incontournable” : en Martinique, la baie de Fort-de-France Avec ses plages de sable blond et ses forêts touffues. La Martinique est une véritable île de carte postale.

Chaque année, près de neuf cent mille visiteurs se pressent dans la baie de Fort-de-France, sa capitale; qui fut le théâtre d’une ruse militaire “arhumatisée” au XVIIe siècle…

Magazine de Fabrice Michelin (Arte, 2018, 38mn)

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*