Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Categories

Most Viewed

Sri Lanka : vers une reprise du tourisme international 2021?

Dans l’optique d’une reprise des activités touristiques internationales dans un environnement sanitaire sécurisé, après 9 mois de fermeture  et une réouverture avortée en Aout dernier, les autorités sri-lankaises préparent de nouvelles mesures d’entrée et de séjour dans l’État insulaire.

Interrogée par les médias locaux, la présidente de l’Autorité de Développement du Tourisme du Sri Lanka (SLTDA), Kimarli Fernando, a présenté certaines lignes directrices, toujours en cours de discussion et finalisation entre les principales parties prenantes, pour l’accueil des touristes internationaux l’année prochaine.

Nous avons suggéré de rouvrir les deux aéroports aux voyageurs internationaux de tous les pays à partir du 1er Janvier. Un ensemble complet de directives, pour approbation par les autorités sanitaires, a été soumis et attend avec impatience une réponse favorable” annonce la présidente de la SLTDA.

Kimarli Fernando a déclaré qu’un séjour minimal de 14 jours, avec un itinéraire confirmé, sera une obligation pour obtenir le visa en ligne depuis le système d’autorisation de voyage électronique (ETA).

Au cours de la période de quarantaine de 14 jours, les visiteurs seront limités aux hôtels de niveau 1 et le visa ne sera accordé qu’aux visiteurs ayant réservé et prépayé des hôtels de niveau 1 certifiés” indique la présidente de la SLTDA.

D’après Mme Fernando, les touristes seront autorisés à rester dans les locaux de l’établissement de niveau 1 et à se déplacer uniquement dans des zones isolées, exclusives au client, famille ou groupe en question.

Les touristes séjournant plus de 14 jours seront autorisés à séjourner dans un hébergement de niveau 2, sûr, sécurisé et certifié KPMG, et seront autorisés à visiter des sites touristiques sélectionnés accompagnés d’un guide touristique agréé.

Les touristes séjournant plus de 28 jours dans le pays seront libres de réserver tout type d’hébergement enregistré auprès de l’Autorité de Développement du Tourisme du Sri Lanka.

Révision du processus de délivrance de visa en ligne

La présidente de la SLTDA encourage les visiteurs internationaux à télécharger la “Visit Sri Lanka App“, future application en attente d’approbation par le Cabinet, qui intégrera la demande de visa en ligne ETA.

Mme Fernando a également déclaré qu’une proposition de délivrance de visa permettant un séjour jusqu’à six mois, au lieu de 30 jours actuellement, avait été présentée et attendait également l’approbation du Conseils des Ministres, la présidente de la SLTDA ajoutant que la délivrance du visas à l’arrivée restera suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Les nouvelles directives en cours de discussion stipulent que tous les passagers devront obtenir une “assurance Covid-19” obligatoire, à souscrire en ligne pendant le processus de demande de visa, auprès d’une compagnie d’assurance locale pour une période minimale d’un mois.

En Juin dernier, Mme Fernando annonçait que le prix du visa électronique allait évoluer, passant de 35US$ à 100US$ (∼ 83,00€), “l’augmentation des frais de visa étant justifiée au motif qu’elle couvrira, en partie, le coût des tests PCR, de l’application des nouvelles mesures sanitaires ainsi que des programmes de gratuité de visa” appliqués en Août 2019 puis en Février 2020, avant que le virus ne se propage.

Le prix de l’ETA restera à confirmer car, après l’annonce de l’augmentation des frais consulaires, le Premier Ministre Mahinda Rajapaksa avait suggéré que le prix de visa électronique devaient rester attractif pour les touristes, et donc ne pas dépasser les 35US$…

Un maximum de 300 touristes, au total, seront accueillis par jour dans les deux aéroports internationaux du pays, Bandaranaike (BIA) et Mattala (MIA), et les voyageurs devront détenir un résultat de test PCR négatif édité 72 heures avant l’arrivée.
À l’aéroport, un test antigénique ou PCR sera effectué par le ministère de la Santé ou des hôpitaux privés.

Kimarli Fernando a également annoncé que “tous les sites touristiques seront rouverts aux voyageurs et figureront sur le site Web de la SLTDA. Des jours désignés seront alloués aux touristes internationaux, en consultation avec les agences d’exécution. Tous les sites et attractions touristiques devront se conformer aux directives et protocoles et seront surveillés par la SLTDA, la police touristique, le ministère de la Santé et d’autres autorités compétentes. La police touristique maintiendra des avant-postes sur les sites et attractions populaires pour garantir le respect des directives“.

Notre objectif est de redémarrer l’industrie et d’accélérer la reprise du secteur qui a été entravé par la pandémie Covid-19. Nous voulons que les avantages soient répercutés à tous les niveaux de la communauté” souligne la présidente de la SLTDA.

Source : tourmag.com

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*