Chinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Categories

Most Viewed

L’IMMENSE CHANTIER DE RESTAURATION DU GRAND PALAIS OFFICIELLEMENT LANCÉ CE VENDREDI

Il s’apprête à connaître un grand lifting. Le Grand Palais fermera ses portes au public ce vendredi 12 mars, jusqu’en 2025, afin d’être entièrement restauré. La Nef et ses galeries rouvriront en 2024 à l’occasion de la tenue des Jeux olympiques à Paris.

Un projet «à la fois sobre et ambitieux» selon la Réunion des musées nationaux (RMN). Grand Palais; qui explique que cet immense chantier est censé «redonner vie» à ce célèbre monument parisien de plus de 70.000 m2; construit en bas des Champs-Elysées (8e) en l’occasion de l’Exposition universelle de 1900.

Au programme : «redécouvrir les espaces obstrués avec le temps»; «permettre au monument de répondre aux exigences de son temps» et «projeter le Grand Palais dans le futur».

Les travaux devront ainsi permettre de recréer l’«axe historique» de la circulation en croix du bâtiment; entre la Nef et le Palais de la découverte et entre les Champs-Elysées et la Seine. Il s’agira enfin de remettre le bâtiment aux normes; notamment en ce qui concerne l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Le tout avec l’ambition de créer plus d’espaces dédiés aux expositions et à l’accueil du public.

UN CHANTIER EN 4 GRANDES ÉTAPES

Le chantier comprendra 4 grandes étapes : la réfection des toitures, les travaux extérieurs puis intérieurs et enfin, les aménagements spécifiques. Les travaux sur la toiture, entamés en 2017, devraient être terminés en 2023. Le reste pourrait durer jusqu’en 2025. A noter néanmoins que la Nef et les galeries attenantes devront être prêtes pour l’été 2024; alors que les épreuves olympiques d’escrime et de taekwondo des JO de Paris 2024 y auront lieu. La réouverture de tous les espaces est quant à elle prévue pour le printemps 2025.

«Révéler cet édifice fantastique; lui redonner toute sa puissance au milieu d’un vaste jardin renouvelé au coeur de Paris résonne avec les préoccupations de notre société contemporaine.

Générosité des espaces, abondance de lumière naturelle, possibilités multiples d’usages, redécouverte des jardins urbains»; s’est ainsi exprimé l’architecte François Chatillon, chargé de conduire ces travaux.

Une opération estimée à 466 millions d’euros,

En partie financée par le ministre de la Culture et des subventions obtenues dans le cadre du grand plan d’investissement.

Elle devrait surtout permettre de rénover le monument parisien; et d’augmenter de 60 % sa capacité globale, qui passerait de 5.600 personnes à 9.000 à la fin des travaux.

En parallèle, l’intégralité de la statuaire du Grand Palais – jugée «très dégradée» – va être restaurée. Le projet initial n’avait pas pris en compte cette restauration qui s’annonce pourtant plus que nécessaire. En 2018, par mesure de sécurité, elle avait en effet fait l’objet «d’une opération intégrale de mise sous filet».

A noter que la construction du Grand Palais éphémère; imaginée pour remplacer le grand Palais durant les travaux; est en cours, au niveau du plateau Joffre du Champ-de-Mars situé devant l’Ecole Militaire (7e).

Cette structure d’environ 10.000 m2 ouvrira ses portes au public au début de l’année 2021; et accueillera les manifestations artistiques et culturelles; ainsi que les événements liés à la mode, à la gastronomie et au sport habituellement organisés sous la Nef.

Source : cnews.fr/france/

    Leave Your Comment